Un français dans l'espace

A 38 ans, Thomas Pesquet s'apprête à décoller du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.
Le vol de la mission "Proxima" aura lieu dans la nuit de ce jeudi 17 novembre à destination de la Station Spatiale Internationale à bord du vaisseau Soyouz.
A ses côtés, le russe Oleg Novitsky, et l'américaine Peggy Whitson. Ils mèneront pour le compte de l'Agence Spaciale Européenne, 62 expériences à l'ISS.
Au terme de sept années d'entrainement, si tout se passe bien Thomas Pesquet sera le dixième français à être allé dans l'espace, ce qui n'était pas arrivé depuis huit ans.

Le jeune astronaute est qualifié de "cool" par l'ancien directeur général de L'ESA. Vu comme un bon communiquant dans les médias, il est surtout très travailleur et a eu un parcours scolaire irréprochable. Sélectionné pour ses capacités de raisonnement et de mémoire, Thomas Pesquet est évidemment sportif ; basketteur, parachutiste ou encore ceinture noire de judo, avec à son actif la compétence de pilote de ligne, il rentre complètement dans le profil de l'astronaute surdoué.

Un Prêtre orthodroxe a béni la fusée et ses techniciens, pourvu que cette bénédiction mène l'astronaute français et l'équipage à bons cieux. Autre tradition, l'équipage urinera sur les roues du bus les conduisant au vaisseau.

A suivre ce jeudi 17 novembre, décollage prévu à 21h20, pour une mission de six mois.